La devanture de CCAS de Saint-Saulve.

Action Sociale

Centre communal d’action sociale

Sur la rue Jean Jaurès, à quelques pas de l’hôtel de ville, le centre communal d’action sociale (CCAS) est un immeuble clairement identifié. Les Saint-Saulviens s’y rendent pour solliciter une aide administrative ou résoudre des difficultés sociales ou financières. Les travailleurs sociaux identifient ladite difficulté, actionnent les leviers, réorientent l’usager.

Dans tous les domaines de la vie, et à tous les âges de la vie, le CCAS apporte son expertise ou détermine l’orientation. En lien avec tous les partenaires, il constitue lui-même les dossiers ou passe le relais, grâce à son réseau de professionnels. La mise en place d’activités dont les bénéficiaires potentiels n’ont pas toujours connaissance, l’existence de groupes de parole, lui permettent de créer du lien social.

Placé sous la direction de Nathalie Lambert, le CCAS a vocation à devenir un guichet unique pluridisciplinaire. Et à se situer plus encore dans la prévention, pour inciter les usagers à en pousser la porte avant que ne surviennent les difficultés, pour anticiper par exemple un renouvellement de droits. Ses outils, son réseau, permettent de trouver toujours une solution.

Sur rendez vous du
lundi au vendredi

8h15 - 12h
13h30 - 17h30

140 rue Jean Jaurès

Le centre communal d’action sociale (CCAS) accueille en son sein un Relais autonomie, antenne du conseil départemental. Au nombre de 40 sur l’ensemble du département, les Relais autonomie constituent un réseau d’acteurs de proximité afin d’améliorer et de simplifier l’accueil et l’orientation des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Les CCAS participent donc à ce nouveau maillage territorial.

Les Relais autonomie proposent :

  • Un accueil physique de qualité et de proximité
  • Une information individualisée et adaptée
  • Le repérage de vos besoins et la sollicitation des aides existantes
  • Une orientation vers un service approprié.

Grâce à ce lien étroit qu’il entretient avec le conseil départemental, le CCAS peut informer l’usager sur l’avancée de son dossier et lui apporter des réponses plus rapides.

Au sein du CCAS, le Relais autonomie dispose d’une borne numérique en libre accès pour les usagers dépourvus de matériel ou de connexion Internet. Les agents peuvent également leur apporter une aide physique pour la constitution de leur dossier.

Une vieille dame souriante accompagnée de son aide à domicile.
Service polyvalent d’aide à domicile

Le Service polyvalent d’aide à domicile (SPAD), basé au CCAS, regroupe le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et le Service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD).

Les services proposés :

  • Aides-ménagères : 5 jours sur 7, 8h à 17h
  • Auxiliaires de vie : 7 jours sur 7, 8h à 19h30
  • Soins infirmiers à domicile : 7 jours sur 7, 8h à 17h
  • Portage de repas à domicile pour personnes âgées ou à mobilité réduite : 7 jours sur 7 ; livré le vendredi pour le week-end
  • Partenariats : Equipe spécialisée Alzheimer à domicile (ESAD), petit bricolage et jardinage avec Compétences services et l’Ucie services
Plan de prévention isolement

Le centre communal d’action sociale (CCAS) tient un registre de personnes vulnérables, à contacter en cas de canicule, de grand froid ou en période de confinement pour s’assurer qu’elles ne manquent de rien ou ne rencontrent pas de difficulté particulière. Ce registre municipal est constitué sur la base du volontariat : y sont inscrites les personnes qui en ont fait la demande expresse ; cette demande peut aussi avoir été faite par un proche, en accord avec la personne concernée. Sur le formulaire de demande, il est important de faire figurer les coordonnées d’un aidant pouvant être contacté. Cette veille sociale est activée par les agents du CCAS lors de déclenchement d’alerte par le préfet.