Activité économique

Commerce

La ville est bien achalandée en commerces de proximité, dont la plupart sont concentrés sur la rue Jean Jaurès, où sont aussi regroupées les banques.

Vous souhaitez ouvrir un commerce à Saint-Saulve ? Vous êtes à la recherche d’un local ? Une manager de centre-ville est là pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Pour la contacter : 07 87 39 38 55 — l.bougeant@grandhainaut.cci.fr

Un autre interlocuteur du côté de l’Union des commerçants et artisans de Saint-Saulve, présidée par Jérôme Noulin. Contact : 07 82 28 16 15ucass59880@gmail.com


Téléchargez le guide interactif pour vous aider à suivre toutes les démarches correctement.

Pour soutenir le pouvoir d’achat et le commerce local, la Ville a lancé en septembre 2022 l’opération Ticket Commerçant dont elle fait profiter les habitants sous forme de bons d’achat.

Marché du terroir

Un deuxième marché, mensuel celui-ci, a été lancé en septembre 2022, dédié aux produits de notre terroir. Il se tient le deuxième dimanche du mois, sur le parvis de l’hôtel de ville, d’avril à novembre. Comme le marché hebdomadaire, il intégrera la future halle polyvalente, et pourra dès lors se tenir toute l’année.

Marché du terroir.

Zone industrielle n°4

D’un poids économique important tant pour la ville que dans l’arrondissement, la ZI n°4 n’a cessé de se développer depuis sa création en 1971. Une soixantaine d’entreprises ou collectivités y sont implantées.

Parmi elles :

  • Saarstahl Ascoval
    Créée en 1975 par Vallourec sur un site de 24,5 hectares, possédant un four à arc électrique de 90 tonnes, l’aciérie a connu plusieurs propriétaires depuis sa mise en vente en 2016. Elle est passée en 2021 dans le giron du groupe allemand Saarstahl, dont elle est la seule aciérie électrique. 300 salariés.
  • Vallourec
    Vallourec, qui s’était déjà séparé de l’aciérie Ascoval en 2017, a annoncé en 2022 la fermeture prochaine de la tuberie, spécialisée dans les tubes sans soudure pour l’industrie pétrolière. Elle employait encore une centaine de personnes, contre 1 200 en 2014.
  • Ecovalor
    Propriété du Syndicat intercommunal de valorisation des déchets ménagers du Hainaut Valenciennois (Ecovalor), l’usine d’incinération traite environ 130 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés chaque année grâce à 3 fours de 5,5 t/h.
  • SIMOUV – Transvilles
    Rue du Président Lécuyer, le Syndicat intercommunal de mobilité et d’organisation urbaine du Valenciennois (SIMOUV), qui est l’autorité organisatrice des transports sur le territoire, voisine avec le siège de Transvilles, le réseau de transports des communautés d’agglomération Porte du Hainaut et Valenciennes Métropole.
  • Malteries franco-belges
    Transformation d’orge et malt de brasserie.
  • Suez RV Valenciennes
    Service de collecte d’ordures ménagères.
  • Revival – Derichebourg Environnement
    Déchets fers, métaux (collecte, recyclage, valorisation).
  • Santé Assistance Promotion (SAP)
    Assemblage de kits destinés aux actes médicaux. 165 salariés.
  • Chambre des Métiers et de l’Artisanat Hauts-de-France
    Antenne entreprises et formation de Saint-Saulve/Bruay-sur-l’Escaut, inaugurée en 2018 sur la rocade Est de Valenciennes. Implanté en bordure de zone humide, le bâtiment utilise toutes les ressources naturelles du site.

Port fluvial

Une vue du port fluvial où s'étendent différents containers colorés.

Le port fluvial de Bruay – Saint-Saulve jouit d’une position stratégique au coeur d’un bassin industriel dynamique. Son développement, de petit quai public en port à conteneurs, est récent. En 2012 a été créé un syndicat mixte, Docks Seine Nord Europe / Escaut, associant la Chambre de commerce et d’industrie et la communauté d’agglomération Valenciennes Métropole, devenu le concessionnaire du port. Personne n’imaginait alors la croissance fulgurante qu’allait connaître cette plateforme de 20 000 m2.

Mis en exploitation en 2015, le port fluvial est passé à une superficie de 47 000 m2 après une première extension de 10 000 m2 en 2017 puis une autre de 17 000 m2 en 2021. Celles-ci l’ont fait entrer dans le top 5 des ports fluviaux français. Géré par le groupe allemand Contargo, le port à conteneurs a triplé son volume de marchandises en six ans et peut stocker 4 000 conteneurs sur cinq à six niveaux. Exportant plus qu’il n’importe, il fait travailler une cinquantaine de personnes. L’automobile et l’agroalimentaire sont ses principaux clients.

Avec ses six quais le long de l’Escaut, le terminal à conteneurs a atteint sa capacité maximale et tourne à plein régime. Avec la remise en navigation du canal Condé-Pommeroeul, la logistique opérationnelle offerte par le port de Saint-Saulve devrait permettre au Valenciennois de tirer son épingle du jeu quand entrera en service le canal Seine-Nord.